Vous êtes ici

Le maire

L’année 2022 se termine déjà. Nous l’avions commencée avec un regain d’optimisme, forts de l’espoir d’une pandémie moins virulente et d’activités de nouveau partagées ensemble sans contraintes. Cet espoir n’a pas été déçu, les activités municipales et associatives ont pu se déployer de nouveau et retisser du lien. Mais d’autres événements sont venus assombrir l’horizon. Le réchauffement climatique a montré ses effets impitoyables sur notre territoire national avec des températures en hausse, des incendies dramatiques et des rivières asséchées. L’agression russe en Ukraine qui pouvait sembler lointaine a aujourd’hui des conséquences jusque dans nos foyers avec une hausse sans précédent du coût de l’énergie et, par ricochet, des prix des biens de consommation.

 

Les temps sont difficiles et notre commune n’est pas épargnée : dans notre budget de fonctionnement, la part de nos achats est passée de 5,2 millions d’euros en 2022 (24,9 % de nos dépenses) à un prévisionnel de 7,3 millions en 2023 (34,3 %). C’est notre capacité d’autofinancement – pierre angulaire de notre politique municipale fondée sur le non-recours à l’emprunt – qui fait les frais de cette hausse de plus de 2 millions d’euros. Elle passe de 1,3 million en 2022 à zéro l’an prochain. Nous voilà contraints de revoir à la baisse nos ambitions en matière d’investissements. Les projets qui sont déjà budgétisés ne sont pas menacés. Les autres, plus lointains, seront reconsidérés.

Pour limiter la hausse de notre facture d’énergie (sur laquelle aucun bouclier tarifaire ne s’applique pour l’heure), mon conseil municipal et moi-même avons pris la décision d’éteindre l’éclairage public entre 23h et 5h30 jusqu’au 27 mars 2023. Sur notre vaste territoire communal, cette mesure nous permettra de diviser par deux notre consommation d’énergie. Elle sera complétée d’un plan global de sobriété énergétique sur l’ensemble des bâtiments municipaux. 

À l’approche de Noël, souhaitons que la chaleur humaine, elle, ne fasse pas défaut. Notre marché de Noël les 10 et 11 décembre est un moment fort que nous espérons partager avec le plus grand nombre. Et nos aînés recevront comme chaque année un colis festif. Quelles que soient les rigueurs à affronter, les services municipaux sont à vos côtés. 

Avec ce dernier numéro de 2022, qui fait aussi la part belle à l’amitié sans frontières grâce à nos jumelages, je vous souhaite une belle fin d’automne et de joyeuses fêtes de fin d’année.

 

                                 Gérard DUPATY
                                  Maire d'Amilly
       1er vice-président de l'Agglomération Montargoise