Vous êtes ici

L'ensemble La Société Lunaire

Du 9 au 13 juillet, les Jardins d’agrément accueilleront en résidence, à la Pailleterie, la Société Lunaire, ensemble fondé par Maximilian Ehrhardt.

Le jeune ensemble allemand tire son nom d’un club d'intellectuels, philosophes et artistes fondé à Birmingham en 1765. En l'absence de tout éclairage public, les membres de ce club se réunissaient une fois par mois les soirs de pleine lune, afin de rentrer nuitamment chez eux, ainsi éclairés. L’ensemble étudie et fait revivre la musique de chambre de cette période comprise entre 1750 et 1800. Outre le violon, l’alto et le violoncelle, il comprend deux des instruments les plus populaires de l’époque, la flûte traversière et la harpe.

La résidence sera consacrée à un travail sur le programme : Amour et vanitémusique de chambre extravagante aux cours des Rois de France et de Prusse. Il est composé d’œuvres de Carl Philipp Emanuel Bach, Ignaz Pleyel, Wilhelm Hertel, François Devienne, Carl Heinrich Graun et évoque la rivalité à l’œuvre entre les cours des rois de France et de Prusse au siècle des Lumières.

L'exubérance et l’extravagance de la cour de France faisait en effet des envieux au 18ème siècle. Le roi de Prusse Frédéric II avait ainsi fait construire un château inspiré de Versailles à Potsdam : Sans souci. Tant Frédéric II que Louis XV employaient les compositeurs et musiciens les plus célèbres de l'époque dans leurs chapelles royales, qui pouvaient comprendre jusqu'à 200 musiciens .Tous deux ont poussé à la construction d’opéras, qu’ils ont inaugurés dans leurs capitales respectives, Berlin et Paris. De son côté, Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI, se passionnait pour la harpe et en fit l'instrument le plus en vogue de l'époque. Berlin ne pouvait être en reste et on y employa au moins quatre harpistes à la chapelle royale. 

Les 10, 11 et 12 juillet, des apéritifs-concerts seront proposés à 18 h 30 à la Pailleterie. Un concert de fin de résidence, sera donné le samedi 13 juillet à 20 h 30 en l’église Saint Martin. Tous ces concerts seront gratuits, avec chaque soir des programmes et des surprises évoluant au fil des avancées et des émotions des musiciens.

Soyez nombreux à profiter d’une série de concerts gratuits, dans la convivialité du parc de la Pailleterie, par petite touche ou tous les soirs, en immersion complète, au gré de vos envies.

Les Jardins d’agrément sont soutenus par le Conseil Départemental du Loiret.