Vous êtes ici

Un vice-champion de France âgé de 6 ans

L'édition 2019 du Championnat de France des jeunes s'est déroulée à Hyères du 14 au 21 avril. Six joueurs de l'Echiquier du Gâtinais s'étaient qualifiés lors du Régional de Chartres (en février) et, contrairement à l'an dernier (Championnat de France à Agen), tous les qualifiés ont tous pu faire le long déplacement jusqu'aux bords de la Méditerranée. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les joueurs d'Amilly y ont brillé.

Esther Forestier-Blondeau marque 3 points sur 9 chez les poussines (U10). C'est sa première année dans la catégorie et il ne fait aucun doute qu'elle reviendra plus forte l'an prochain. Océane Balducci fait un peu plus que sa camarade de club dans le tournoi des benjamines (U14) avec 3,5 sur 9. Elle aurait sans doute eu quelque points de plus avec une meilleure gestion de son temps de réflexion, mais le bilan reste fort positif. Elle a engrangé beaucoup de points et fera un bond significatif au classement elo (système inventé pour le tennis par le mathématicien Arpad Elo. Le tennis n'en ayant pas voulu, les échecs l'ont récupéré). 

Antoine Goix se classe 55ème sur 151 chez les benjamins (U14). Il a remporté trois parties, n'a connu la défaite qu'à deux reprises, mais concéder quatre nulles sur neuf parties empêche de jouer les premiers rôles. Il a pourtant le talent pour viser un top 20 national ! Un autre de nos benjamins, décidément très compétitifs dans le Gâtinais, Nathan Eveno, est rentré dans ce top 20 et a même tutoyé le top 10 avec une superbe 11ème place. Il bat donc le record établi par Théo Goix l'an dernier à Agen qui avait finit 12ème, alors meilleur rang jamais obtenu par un joueur du club. Il sera sans nul doute un des piliers, au même titre qu'Antoine, de notre équipe de Nationale II (l'équipe fanion du club vient d'accéder à niveau de compétition).

Deux frères sur le même podium

Mais le plus beau est venu des plus jeunes. Parmi les 136 petits-poussins (U8), deux frères venaient du club amillois. Et les frères Coles ont accompli un exploit inédit. Ils montent tous les deux sur le podium avec des parcours semblables : ils remportent 7 de leurs 9 parties, perdent tous les deux contre le futur Champion de France, issu d'un club parisien, et font match nul lorsqu'il se retrouve confrontés l'un à l'autre. Ayant tous les deux 7,5 sur 9, c'est le départage (pour faire simple : l'addition des points marqués par les adversaires rencontrés) qui permet à Ruben de devenir Vice-Champion de France, devant son grand frère Robin, qui finit donc 3ème. A noter que sur les 10 premiers du classement final, 9 sont nés en 2011. Il est très difficile d'être performant lorsqu'on première année... Sauf que Ruben est né en 2013 ! Contrairement aux 2011, qui deviendront poussins première année la saison prochaine, Ruben a encore deux belles saisons à faire en petits-poussins !
 

Avec autant de joueurs d'avenir, l'Echiquier du Gâtinais se hisse au 22ème rang national, juste devant le club mythique Clichy échecs 92. Pour faire partie de ce classement il faut avoir 5 qualifiés au Championnat de France (entre 80 et 90 clubs, sur les 800 que compte la France, y parviennent chaque année) et généralement les clubs de la Région sont rejetés au-delà de la 50ème place. Cette années Avoine fait 63ème, La Membrolle-sur-Choisille 83ème et Chartres 85ème. Amilly devant Clichy, Lyon ou Rennes... qui pensait cela possible ? Les échecs l'ont fait !