Vous êtes ici

La ville en action pendant le confinement

La ville d’Amilly s’est attachée à assurer une continuité des services fondamentaux dans un contexte d’exception, en veillant à observer les préconisations sanitaires et leurs évolutions.

De natures très diverses, ces missions ont mobilisé une grande partie du personnel communal. On compte, entre autres, la réalisation d'actes d’état-civil, le nettoyage des dépôts sauvages d’ordures (Police municipale en collaboration avec le secteur Cadre de vie et les agents d’astreinte), le règlement rapide des factures aux entreprises couplé avec la souplesse financière accordée aux débiteurs de la collectivité.

Au sortir du confinement, les agents ont procédé à la mise sous pli et à l’envoi postal des 13 100 masques de protection que la ville avait commandés.

Accueil des enfants

Pour faciliter le quotidien du personnel soignant et chargé de missions prioritaires (sécurité civile, employés d’EHPAD…) habitant Amilly ou les communes alentours, la ville a mis à disposition les locaux de l’école de Viroy et organisé via son service Éducation/Enfance un service d’accueil des enfants encadré par des animateurs ou des Atsems volontaires. Le service de la Maison de la Petite Enfance a procédé de la même façon avec les assistantes maternelles volontaires de la Crèche familiale municipale.

Aide aux plus vulnérables avec les associations Le Partage et les Restos du cœur

En lien avec les associations, la ville a agi auprès des personnes vulnérables de par leur âge ou leur situation sociale.

La mairie, par l’intermédiaire de son service Affaires sociales et son élue référente Françoise Bedu, recueillait les demandes des personnes âgées ou malades dans l’incapacité de réaliser leurs achats de première nécessité (alimentation, médicaments…) qu’elle transmettait aux bénévoles de l’association Le Partage. Celle-ci prenait ensuite le relais. L’association est ainsi intervenue à près de 100 reprises dans le cadre de cette opération qu’elle a baptisée « Entraide Covid-19 ».

Le service Affaires sociales centralisait aussi les demandes des bénéficiaires de l’antenne amilloise des Restos du cœur. Des bénévoles ont ainsi préparé et distribué 125 colis sur cette période. La mairie a effectué dans ce cadre un don d’une centaine de kilos de denrées alimentaires (notamment de la viande). 

Par ailleurs, la mairie a apporté un soutien moral aux 900 personnes âgées de plus de 80 ans résidant dans la commune. Ce lien social, essentiel dans un tel contexte, s’est traduit par quatre campagnes de prises de contacts téléphoniques effectuées par une vingtaine d’agents volontaires et plus de 200 visites à domicile des policiers municipaux.

En parallèle, le travail d’accompagnement social et notamment l’orientation sur le plan du logement ou encore des aides aux personnes âgées, s’est poursuivi.

Don de matériel au CHAM

Au début du confinement, la mairie a répondu à l’appel du Centre hospitalier de l’Agglomération montargoise, en demande de matériel de protection. La ville a fourni ce dont elle disposait : une cinquantaine de tabliers et de blouses, 500 charlottes, 10 000 gants, 900 masques alimentaires, ainsi que des kits comprenant des charlottes, des surchaussures...