Vous êtes ici

Chenilles processionnaires : comment lutter ? Les conseils de la FREDON

Organisme de référence pour la lutte contre les espèces invasives dans le Centre-Val de Loire, la FREDON donne des conseils pour lutter contre la chenille processionnaire du pin, à la fois néfaste pour les arbres et potentiellement dangereuse pour les animaux et les hommes.

Mécanique. De novembre à février, sectionner le rameau porteur avec un échenilloir et incinérer immédiatement le nid. Se protéger en portant des vêtements étanches, des gants, des lunettes de protection. De décembre à mai, installer un éco-piège pour recueillir les chenilles en procession. Lors du retrait du piège, l’humidifier puis incinérer le cocon.

Biologique. Pour une efficacité optimale, appliquer sur les jeunes chenilles (septembre-octobre) une bactérie bacillus thuringiensis, inoffensive pour l’environnement ni la santé humaine. Le piège des adultes en vol se fait grâce à des pièges à phéromones de fin mai à fin août. Prévoir un piège tous les 25 mètres. Sachez par ailleurs que les mésanges raffolent des chenilles alors n’hésitez pas à poser des nichoirs pour favoriser leur présence dans votre jardin !  

Vous pouvez accéder à la page de la FREDON sur la chenille processionnaire en cliquant ici.

Crédit photo : Père Igor, travail personnel, CC BY-SA 3.0