Vous êtes ici

Le maire

De vous à moi...

 

Le 40e anniversaire du jumelage avec Nordwalde sera célébré début octobre à l’occasion de festivités organisées par nos amis allemands. En 1977, nos deux cités scellaient une amitié profonde. Né d’une volonté sincère de réconciliation, ce rapprochement porté par des acteurs locaux a prouvé, comme beaucoup d’autres jumelages initiés à cette époque, que la paix ne peut durer qu’en favorisant des liens humains forts entre les citoyens des nations. Il faut se souvenir que dépasser les traumatismes et mettre de côté les rancœurs demandait du courage et les plus grands, Adenauer, De Gaulle, Kohl et Mitterrand ont su montrer la voie.

Depuis l’acte de naissance du jumelage, plusieurs générations d’habitants de Nordwalde et d’Amilly ont échangé. La centaine de rencontres culturelles, sportives, scolaires, professionnelles a nourri nos esprits, désormais animés par la saine curiosité de l’autre. Cette ouverture est présente dès le plus jeune âge. À Amilly, on peut apprendre la langue de Goethe, visiter l’Allemagne et correspondre avec des élèves allemands dès l’école primaire. Plus tard, on peut réaliser un stage, mettre sur pied un concert commun avec des musiciens allemands ou accomplir un exploit sportif avec la complicité de nos amis de Nordwalde.

Les échanges ont évolué au fil des décennies. Dans les premières années, organisés dans un cadre municipal, ils revêtaient un aspect formel. Si ce cadre perdure aujourd’hui pour continuer à provoquer les rencontres, il est particulièrement réjouissant de constater que, de part et d’autre du Rhin, des familles sont liées et se fréquentent sans qu’aucune intervention municipale ne l’ait encouragé. Cette évolution est la finalité du jumelage et je les remercie sincèrement de cet engagement. Leur expérience, bien que personnelle, trouve un écho auprès des citoyens de nos villes et montre que le rapprochement de quelques hommes peut rapprocher les peuples. Max Verspohl et Camille Leclaire, à l’origine de cet élan d’amitié franco-allemande, en auraient certainement éprouvé une grande satisfaction.

La réconciliation franco-allemande, telle qu’elle s’est déployée ces dernières décennies, est un modèle à reproduire. Nous devons, car c’est un devoir, partir à la rencontre des femmes et des hommes qui forment l’Europe pour saisir l’intérêt suprême de l’amitié entre les peuples. C’est ce que nous nous employons à faire, à Amilly, avec la Fête de l’Europe et les jumelages avec Vilanova del Camí et Calcinaia. 

 

 

 

                                                                           

                                                                            Gérard DUPATY
                                                                            Maire d'Amilly
                                                                            Conseil départemental du Loiret
                                                                            1er vice-président de l'Agglomération Montargoise