Vous êtes ici

Jujitsu : deux Amillois sur le toit du Monde

Les championnats du Monde de Jujitsu se sont déroulés en Suède à Malmö du 23 au 25 novembre.

De gauche à droite : Maxime Courillon - Nicolas Péréa - Mégane Giet - Sébastien Marty

Deux Amillois étaient retenus pour disputer l'épreuve par équipe à défaut d'être sélectionnés pour les épreuves individuelles : Mégane Giet en moins de 62 kg et Maxime Courillon en moins de 85 kg.

À l'issue des épreuves individuelles, la France caracolait en tête du classement des médailles : 6 OR - 4 ARGENT - 5 BRONZE

Place aux équipes !

Le tirage au sort n'a pas gâté la France qui se retrouvait engagée dans un tableau très compliqué : Allemagne, Russie et Suède soit deux des nations majeures du circuit mondial et le pays hôte. Le staff de l'Équipe de France a engagé Maxime Courillon pour les 3 rencontres de la journée. Pari osé puisqu'il remplaçait le titulaire habituel (triple champion du Monde depuis la veille). Transcendé par l’envie de démontrer son potentiel, l’Amillois a surpris tout le monde par sa détermination et son niveau. Maxime a enchaîné les victoires sur des adversaires habitués aux podiums internationaux. À son tableau de chasse, Maxime a accroché un ancien champion du Monde des -85 kg, un médaillé d'argent des Jeux Mondiaux 2017 en -77 kg et le médaillé de bronze des championnats du Monde 2018 en -77kg !

Trois combats - Trois victoires pour Maxime

Mégane Giet n’a pas combattu dans cette épreuve, elle était la remplaçante de la numéro 1 mondiale qui a assuré tous les combats. La jeune Amilloise repart toutefois avec une expérience de la compétition de haut niveau qui devrait lui servir pour la suite de son aventure.

Deux autres Amillois encadraient l'Équipe de France : Nicolas Péréa et Sébastien Marty.

Ce fabuleux résultat arrive quelques semaines après la participation de 4 cadets amillois aux championnats d'Europe U18 : Ryan Cherif, Enzo Dalla Vecchia, Yani Benaicha et Cyprien Le Pape. À cette occasion, Ryan s'était classé 3ème en -46 kg et Yani 5ème en -66kg, démontrant une nouvelle fois le potentiel du réservoir amillois.

L'Équipe de France alignée en finale contre la Pologne - Maxime Courillon 4ème en partant de la gauche